Les personnages des Schtroumpfs : la liste complète !

0
496

Les Schtroumpfs, d’origine belge, est une série de bande dessinée créée par Peyo en 1958. Cette série raconte l’histoire d’un peuple de petites créatures bleues habitant dans un village champignon au milieu d’une grande forêt. Les seize premiers albums ont été publiés par leur créateur. Depuis sa mort, le , c’est son fils Thierry Culliford qui a pris les rennes de l’édition des nouveaux albums.

Les albums racontent la vie des personnages des  Schtroumpfs dans leur village situé dans une forêt imaginaire à une époque qui est un Moyen Âge mythifié. Leurs plus grands ennemis sont Gargamel et son chat Azraël. Toute la petite tribu habite dans des champignons transformés en maisons. Les Schtroumpfs sont des petits individus bleus avec une queue. Ils protent un bonnet et un pantalon blancs, à part leur chef, le Grand Schtroumpf, habillé de rouge, et quelques autres Schtroumpfs, comme le Schtroumpf bricoleur, le Schtroumpf paysan.

Ils sont apparus pour la première fois en tant que personnages secondaires dans la série John et Pirlouit, dans un conte de fées médiéval et publié dans la revue Le Journal de Spirou.

Devant le succès remporté par ces petites créatures, à partir du 25 juillet 1959, il fut décidé de faire d’elles les protagonistes de leur propre histoire, créée en collaboration avec Yvan Delporte, dessinateur et éditeur.

Le terme schtroumpf, est né par hasard lors d’un dîner avec des amis quand Peyo pris d’une amnésie momentanée au lieu de demander la salière. il demanda à un ami de passer le schtroumpf :

 » Passe moi le… schtroumpf « . L’ami a répondu :
 » garde le schtroumpf, quand tu auras fini de schtroumpfer, reschtroumpfe-le à sa place  » .

Ce dialogue, rapporté sur le site du caricaturiste belge André Franquin, a marqué le début des Schtroumpfs et de leur langage.

La particularité de la bande dessinée d’abord et ensuite dessin animé, était d’utiliser le terme schtroumpf dans les phrases communes, en l’utilisant pour créer des néologismes en fonction du contexte d’utilisation. Parfois, il est utilisé comme un verbe (par exemple, schtroumpfer) d’autres fois comme un adjectif.

Presque chaque Schtroumpf tire son nom d’un détail qui le caractérise ou de son rôle dans le village. Le grand Schtroumpf est en fait le chef, et le seul vraiment adulte, il y a ensuite le Schtroumpf à lunettes, le Schtroumpf inventeur, Bébé Schtroumpf et ainsi de suite, jusqu’à arriver à la Schtroumpfette.

Voyons ici les personnages récurrents de la série.

Le Grand Schtroumpf

Le Grand SchtroumpfLe grand Schtroumpf est le Doyen du village, il se différencie des autres Schtroumpfs car il porte une barbe blanche et ses vêtements sont de couleur rouge. Il est âgé de 542 ans, alors que les autres Schtroumpfs, plus jeunes n’ont qu’une centaine d’années.

Il représente l’autorité morale, c’est le chef du village et aussi le garant de la stabilité du village, il résoud régulièrement les problèmes des Schtroumpfs.

Son caractère évolue au fil des histoires, dans les premières, il est plutôt autoritaire, mais son caractère s’adoucit. Il est très susceptible concernant son grand âge, et s’agace des défauts des schtroumpfs. C’est une figure paternelle et c’est à lui que les Schtroumpfs demandent conseil ; il est concerné par l’harmonie de la communauté. Il est toujours prêt à aider les autres Schtroumpfs ou humain. Lorsque ses « petits Schtroumpfs » bouleversent la vie de la communauté en abandonnant leurs valeurs, il les réprimande vertement en leur reprochant de s’être comportés comme des humains.

Les pouvoirs et les capacités du Grand Schtroumpf

Il pratique la magie, il est alchimiste tout comme Gargamel, le célèbre ennemi des Schtroumpfs. Il consulte souvent un grimoire dont lui seul a accès. Il est souvent dans son laboratoire pour préparer des potions et sortilèges. C’est un véritable passionné de cette activité et il quitte régulièrement le village à la recherche des ingrédients, comme par exemple les grains d’hellébore, du soufre, de la salsepareille ou des champignons rares.

Il est capable de communiquer avec les humains, car il parle aussi leur langue. Malgré son âge, il est très énergique et montre de grandes qualités sportives.

Le Schtroumpf à lunettes

Le Schtroumpf à lunettes est l’un des Schtroumpfs les plus récurrents.  Il est présent dans presque tous les albums.

Impossible de ne pas le reconnaître, car il porte des lunettes avec une grosse monture noire. S’il ne les porte pas, le Schtroumpf à lunettes est quasiment aveugle.

C’est un personnage moralisateur et littéraire. Lorsque le comportement des autres Schtroumpfs est négatif, il les sermonne même s’il est lui-même en cause. Il s’inspire des traités de morale et des dictionnaires de proverbes présents dans sa bibliothèque. Il soutient le Grand Schtroumpf et commence très souvent ses sermons par

« Comme le disait le Grand Schtroumpf… ».

Le Schtroumpf à lunettes est peut-être le moins populaire des Schtroumpfs car ses leçons de morale agacent bien souvent les autres schtroumpfs, il est alors frappé ou éjecté du village.

Le Schtroumpf paresseux

Le Schtroumpf paresseux est toujours fatigué, il passe son temps à dormir. Lorsqu’on lui demande de participer à une quelconque activité avec les autres Schtroumpfs, il profite d’une quelconque occasion pour échapper en toute discretion et faire la sieste. Il s’agit d’un running gag de la série : le Grand Schtroumpf ou le Schtroumpf à lunettes s’étonnent qu’il dorme pendant que les autres travaillent et l’implorent de les rejoindre.

Le Schtroumpf bêta

Le Schtroumpf bêta est certainement sympathique mais il est bêta, d’après le Grand Schtroumpf, et c’est bien de là que vient son nom. Si par exemple, un Schtroumpf lui demande de se procurer un objet ou de faire quelque chose, et il rapporte un objet totalement différent ou fait complètement l’action inverse. Les schtroumpfs tentent par conséquent, la psychologie inverse, mais sans résultat, avec le Schtroumpf bêta.

Le Schtroumpf cuisinier

Le Schtroumpf cuisinier prépare les repas pour tout le village. Il porte un tablier et un chapeau de chef. Dans la série animée, son personnage a été combiné avec celui du Schtroumpf Gourmand.

Le Schtroumpf peureux

Le Schtroumpf peureux, comme son nom l’indique, s’effraie pour tout et n’importe quoi, comme pour un petit insecte ou le bruit de l’orage. À cause de ses peurs, il est souvent ridiculisé par les autres schtroumpfs. Mais dans certaines aventures, il montre beaucoup de courage. Il a meme été capable de poursuivre seul Gargamel jusqu’à ce qu’il soit chassé du village, surmontant ainsi sa peur. Pendant un certain temps, il a été appelé « Schtroumpf courageux », mais il a, par la suite, retrouvé son caractère peureux, avec déception et tristesse. La Schtroumpfette admet avoir une certaine sympathie pour lui, car il est plus sensible que la plupart des schtroumpfs. Par la suite, il a ajouté la timidité à sa peur.

Le Schtroumpf costaud

Indistinct des autres schtroumpfs au début, le Schtroumpf costaud arborera par la suite sur son épaule droite un tatouage en forme de cœur. Il n’apprécie pas vraiment le Schtroumpf à lunettes, et il arrive assez régulièrement qu’il lui cogne la tête avec un maillet. D’autres schtroumpfs occupent ce rôle parfois.

Le Schtroumpf grognon

Contrairement aux autres Schtroumpfs qui ont un tempérament joyeux, le Schtroumpf grognon passe son temps à ronchonner. Ses phrases commencent très souvent par

« Moi, je n’aime pas… ».

Il possède, malgré son air renfrogné, un grand cœur, comme par exemple lorsqu’il sauve le Bébé Schtroumpf. On apprend, au fur et à mesure des histoires, qu’il aime les fleurs, la poésie, les canards et aussi en grand secret, la Schtroumpfette. Il est le seul à ne pas lui faire  la cour ouvertement , et il semble pour cette raision qu’elle l’apprécie plus que les autres.

Sous ses airs râleurs, il donne aussi des conseils aux Schtroumpfs :

« Moi, j’aime pas les Schtroumpfs qui prennent des potions pour se guérir alors qu’ils ne sont pas malades » (Docteur Schtroumpf).

La Schtroumpfette

La Schtroumpfette est la véritable protagoniste de la série. C’est le premier Schtroumpf féminin créé par Gargamel pour faire des ravages dans le village des Schtroumpfs qui avant son arrivée, sont tous du sexe masculin. Au début, elle a les cheveux noirs, plutôt moche et exécute les ordres du sorcier maléfique qui a mis une pierre à la place de son cœur, la recette se trouve dans le grimoire Magicae Formulae :

« Un brin de coquetterie, une solide couche de parti-pris, trois larmes de crocodile, une cervelle de linotte, de la poudre de langue de vipère, un carat de rouerie, une poignée de colère, un doigt de tissu de mensonges, cousu de fil blanc, bien sûr, un boisseau de gourmandise, un quarteron de mauvaise foi, un dé d’inconscience, un trait d’orgueil, une pointe d’envie, un zeste de sensiblerie, une part de sottise et une part de ruse, beaucoup d’esprit volatil et beaucoup d’obstination, une chandelle BRÛLÉE par les dEUX BOUTS. »

Le grand Schtroumpf transformera son apparence et elle deviendra blonde, sympathique et élégante.

Le Schtroumpf tailleur (de vêtements)

Le Schtroumpf tailleur coud tous les vêtements du village. Dans la série de bande dessinée, il a deux aiguilles et un ruban autour du cou, tandis que dans les bandes dessinées les aiguilles sont sur un tampon rouge attaché au bras. Une autre différence entre les dessins et les histoires originales est l’enseigne de son atelier, dans le premier on peut voir une bobine de fil et une aiguille sur un morceau de bois, tandis que dans les bandes dessinées ce sont une grande paire de grands ciseaux qui est suspendue à la porte.

Le Schtroumpf poète

Le Schtroumpf poète est facilement représenté alors qu’il compose un poème, parfois avec une plume et un rouleau de parchemin ou bien une lyre en main.

Dans Histoires de Schtroumpfs, on peut apercevoir son intérieur, dans lequel se trouve une armoire remplie de livres de poésie.

Le Schtroumpf musicien

Le Schtroumpf musicien adore jouer de la musique, mais il a un très grand défaut : il en joue très mal. Les autres Schtroumpfs essaient assez souvent de lui faire changer d’instrument de musique, mais il continue de jouer et ceci systématiquement faux, même avec les instruments avec lesquels il est quasiment impossible de jouer faux comme le triangle ou la boîte à musique…). Les Schtroumpfs tentent en vain de l’empêcher de jouer ou de masquer les sons. Son instrument favori reste la trompette.

Dans Les Jeux Olympschtroumpfs, il réussit même à émettre une fausse note en tirant à l’arc.

Le Schtroumpf bricoleur

Le Schtroumpf bricoleur, quant à lui, est l’ingénieur du village. Il aide les Schtroumpfs dans les travaux de réparation ou encore il prête ses outils. Il réalise également des inventions.

Son signe représentatif est celui de porter souvent un crayon sur son oreille. Il arbore également des tenues relatives à son activité, comme un tablier. Par la suite, dans les nouveaux albums, il portera une salopette bleue qui le rendra encore plus reconnaissable.

Le Schtroumpf paysan

Le Schtroumpf paysan est l’agriculteur du village. Il vit en bordure du village et cultive des aliments pour tous les Schtroumpfs, à par les fruits et quelques autres légumes comme les champignons que les Schtroumpfs trouvent dans la forêt. Le Schtroumpf paysan est un Schtroumpf averti, il court souvent pour annoncer le danger approchant.

Dans les premiers albums, il est identique aux autres schtroumpfs et travaille en continuation du matin au soir, avec son râteau à la main dans son champ de salades, de pommes de terre, de pastèques, de carottes….

Il possède un râteau constitué d’un manche en bois et de trois piques métalliques ou encore, c’est une fourche qui lui sert d’outil pour cultiver ses salades (Le schtroumpfeur de pluie). Il est sympathique, ce qui ne l’empeche pas d’etre souvent révolté par la météo ou par les oiseaux qui tournent autour de ses plantations. Il est très lié au Schtroumpf poète, on le voit souvent avec lui.

Au fur et à mesure des albums, le Schtroumpf paysan évolue. Son caractère est identique mais il change physiquement. Il arbore une salopette vert foncé déchirée aux chevilles, des sabots de bois et à la place du bonnet, il a un chapeau de paille de la même forme.

Le Schtroumpf coquet

Le Schtroumpf coquet est un personnage très narcissique, obsédé par son apparence en continuation. Il passe la majorité de son temps à s’admirer dans un miroir qu’il a toujours sur lui. Il porte une fleur à son bonnet.

Il est souvent sujet de moquerie de la part des autres Schtroumpfs qui lui jouent aussi des tours.

Le Schtroumpf farceur

Le Schtroumpf farceur aime s’amuser à faire des tours aux autres schtroumpfs. Son jeu  favori est celui d’offrir des cadeaux qui explosent. La victime préférée est  le Schtroumpf à lunettes. Certains schtroumpfs sont si naifs qu’ils tombent souvent dans le piège. Il arrive aussi que le Schtroumpf farceur offre de « vrais » cadeaux, comme des gâteaux, mais les Schtroumpfs sont méfiants et les refusent. Il éprouve un certain respect pour le Grand Schtroumpf et la Schtroumpfette à qui ils n’offrent jamais ses cadeaux explosifs.

Le Schtroumpf maladroit

Le Schtroumpf maladroit est toujours distrait et provoque des problèmes. Alors que dans les bandes dessinées il a la même apparence que les autres Schtroumpfs, dans la série animée, il a un chapeau plus large qui lui tombe sur les yeux, accentuant la maladresse. Il est le grand ami du Schtroumpf à lunettes.

Le Schtroumpf gourmand

Bien que la gourmandise soit un trait de personnalité commun à de nombreux Schtroumpfs, il est exacerbé chez le Schtroumpf gourmand. Il a la réputation d’avoir un très grand appétit, ce qui le pousse souvent à voler les préparations culinaires du Schtroumpf cuisinier. Il souffre régulièrement de surpoids. Ainsi dans Docteur Schtroumpf , on sait qu’il pèse 30 g de trop. Plus tard, on apprendra qu’il pèse trop pour les bâches des Schtroumpfs pompiers.

Bébé Schtroumpf

Une cigogne, un soir de lune bleue, dépose devant la porte d’un Schtroumpf, un panier contenant un Bébé Schtroumpf. Le bébé est l’objet d’émerveillement chez les Schtroumpfs, en particulier pour la Schtroumpfette et même pourle Schtroumpf grognon ! Quand les Schtroumpfs découvrent que c’est une erreur de livraison, ils sont effondrés car ils doivent à contrecœur rendre le Bébé Schtroumpf.

Le Schtroumpf grognon n’est absolument pas d’accord et il s’enfuit avec le Bébé dans la forêt. La nuit passée, le Schtroumpf grognon rendra finalement le bébé, mais son attitude envers le bébé bouleversera les événements, et ceci pour la plus grande joie du bébé et la joie des Schtroumpfs.

Il y a encore une myriade de personnages qui sont présents dans les albums comme quelques humains, des animaux, des créatures fantastiques, des crapauds-démons et bien d’autres encore qui méritent un autre article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here